Kreyòl / English version coming soon
A
A

Accueil

6517_291293957673890_1860180364_n

MOT DE L’AMBASSADEUR

Mon présent message se veut un hommage mérité aux Canadiennes et Canadiens, d’origine haïtienne, ayant accédé au sommet de la hiérarchie d’État au Canada, et occupé de hautes fonctions à l’échelle politique, administrative, professionnelle, sportive et même syndicale, au Québec. On ne saurait y voir un simple effet du hasard. Mais plutôt, en toute objectivité, le fruit d’une vie exemplaire de compatriotes déracinés de la Terre natale, forcés, pour une raison ou pour une autre, d’affronter les réalités exigeantes de la vie en diaspora, où aucun cadeau n’était fait, à leur époque, aux nouveaux venus…

Parcours difficile et laborieux pour beaucoup d’entre eux: retour imposé aux études pour la validation des diplômes; spécialisation au besoin; etc. Je passe sous silence des mesquineries infligées parfois par des interlocuteurs hautains, dont le comportement corporatiste, visiblement hostile, s’apparente parfois à la méchanceté délibérée… Cette catégorie de personnages, heureusement, est compensée dans l’ensemble par la rectitude morale et la nature généreuse du Québécois et du Canadien.

Aussi avons-nous vu, en très grand nombre,  des compatriotes enseignant sans problèmes dans les écoles, dans les cégeps, les universités. Comme c’est le cas pour nos infirmières, avocats, médecins, pharmaciens, nos architectes, ingénieurs, exerçant leurs professions dans leurs disciplines respectives. Nous les voyons en outre briller et applaudis sur le plan littéraire ou sportif. À cet égard: en  football, athlétisme, en boxe etc.

Ces éblouissantes réussites font naturellement  honneur à nous toutes et à nous tous de la grande Famille haïtienne. Toutefois, il m’incombe l’impérieux devoir de rappeler, non sans insistance, l’apport non négligeable au développement socioéconomique de la société d’accueil,  des milliers de compatriotes, non diplômés, travaillant au Canada. Par ailleurs, l’on estime également à des milliards de dollars américains le montant des transferts qu’ils effectuent annuellement à l’ordre de  leurs proches restés là-bas. C’est considérable et admirable.

En rendant hommage aux distingués compatriotes du Canada – dont je suis si fier, je propose de tout cœur ces pionniers en exemple, au nom de mon pays, en celui du Gouvernement de la République et de la Mission diplomatique d’Haïti, ainsi qu’à titre personnel.

Avec l’expression de mes sentiments patriotiques,

Frantz LIAUTAUD

Ambassadeur

 

 
 
 
Balklänning Robe De Mariée Robe De Mariée Balklänning