Kreyòl / English version coming soon
A
A

Visite de l’Ambassadeur à Mattawa

Voyageur Inn

La ville de Mattawa, située au nord-est de l’Ontario, à la jonction des rivières Mattawa et Ottawa, a célèbré le 50ème anniversaire de l’élection du premier maire noir au Canada, le Dr. Firmin Monestime, né au Cap-Haïtien le 16 décembre 1909 et décédé à Mattawa le 27 octobre 1977. L’Ambassadeur d’Haïti au Canada, Son Excellence Frantz Liautaud, accompagné de l’honorable Mauril Bélanger, Député d’Ottawa-Vanier et originaire de Mattawa, s’est rendu à la petite ville d’environ 2023 habitants le 21 juillet pour prendre part à cette célébration. Au cours de sa visite, l’Ambassadeur Liautaud a eu l’occasion de rencontrer la famille du Dr. Monestime vivant encore à Mattawa. Il a aussi visité les exhibitions du docteur et de son épouse, Mme Zena Monestime, au Musée de Mattawa. Finalement, il s’est rendu à Le Voyageur Inn, le plus ancien établissement de Mattawa (construit en 1881).

Saint Firmin Monestime fit ses études médicales à Port-au-Prince. Il s’orienta vers la médecine rurale, plus adaptée à la réalité de son pays. Il écrivit trois ouvrages relatifs à ce sujet.

Saint Firmin Monestime fut le seul médecin présent durant le massacre du Persil de 1937, qui fut perpetré à la frontière d’Haïti et de la République Dominicaine par les forces militaires dominicaines du dictateur Rafael Leónidas Trujillo Molina. Il fut décoré de la Légion du Mérite haïtien pour son admirable service.

En 1940, il émigra au Québec où il approfondit ses études de médecine et s’installa plus tard dans la petite ville de Mattawa.

En 1953, il épousa Melle Zena Petschersky, une émigrante d’origine russe. Ils eurent quatre enfants.

Saint Firmin Monestime exerça la médecine à Mattawa jusqu’en 1964, date à laquelle il fut élu maire de cette ville sous la bannière du Parti progressiste-conservateur du Canada pour devenir ainsi le premier maire noir du Canada.

En 1975, Saint Firmin Monestime fit construire une maison de retraite pour la minorité amérindienne de la Nation des Algonquins. Il était très apprécié par les personnes âgées algonquines. Un village provincial porte aujourd’hui son nom.

 

Balklänning Robe De Mariée Robe De Mariée Balklänning