Kreyòl / English version coming soon
A
A

Anthony Phelps, lauréat du Grand prix de poésie 2017 de l’Académie française

L’Académie française vient, elle aussi, suprême consécration, d’honorer notre brillant compatriote, Anthony PHELPS, en lui attribuant cette année: Le Grand Prix de poésie de l’académie française: hommage exceptionnel rendu, depuis                1957, à un éminent poète d’expression française.

L’Ambassade d’Haïti salue de tout cœur, avec une fierté légitime, cette haute distinction dont est l’objet monsieur PHELPS. Poète et romancier, sa renommée, dans l’un et l’autre cas, déborde donc les frontières d’Haïti et du Québec pour                 s’étendre, à bon droit, à l’ensemble du monde francophone.

             Âgé de 89 ans, les prix d’excellence déjà reçus ne se comptent plus. L’Ambassade s’associe au peuple haïtien, en particulier au secteur littéraire, pour adresser ses chaleureuses et patriotiques félicitations à notre talentueux compatriote.

 

 

Ci-joint, un article du Nouvelliste:

 

Culture –

Le Grand prix de poésie de l’Académie française est un prix littéraire français, décerné depuis 1957 de façon annuelle, à un poète d’expression française pour l’ensemble de son œuvre. Avant 1957 (par exemple en 1986), le prix a pu être décerné pour une œuvre particulière. Le prédécesseur de Phelps pour ce titre était Bernard Noël, un poète, écrivain, essayiste et critique d’art français. Le Grand prix de poésie de l’Académie française fait partie des nombreux autres qui sont décernés chaque année à la même époque. Biographie Anthony Phelps, poète, romancier et diseur, est né à Port-au-Prince, Haïti, le 25 août 1928. Après des études de chimie et de céramique aux États-Unis et au Canada, il se consacre surtout à la littérature. En 1961, il fonde – avec les poètes Davertige, Serge Legagneur, Roland Morisseau, René Philoctète et Auguste Thénor – le groupe Haïti Littéraire et la revue Semences. Il met sur pied et anime la troupe de comédiens, Prisme, et réalise des émissions hebdomadaires de poésie et de théâtre à Radio Cacique, dont il est cofondateur. Il publie trois recueils de poèmes et collabore à divers journaux et revues. Après un séjour dans les prisons du docteur-dictateur-à-vie, Anthony Phelps est contraint de s’exiler. Établi à Montréal en mai 1964, il y fait du théâtre – scène, radio et télé – puis du journalisme. Il participe à la narration de plusieurs films. Il réalise et produit une dizaine de disques de poésie de poètes haïtiens et québécois. Plusieurs fois boursier du Conseil des arts du Canada (bourse de création libre), il a obtenu, deux fois, le prix de poésie Casa de las Américas, Cuba. Le 2 février 2001, Anthony Phelps reçoit du ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration (du gouvernement du Québec) une plaque, à l’occasion du forum « Encre noire, littérature et communautés noires ». Son œuvre, soit une vingtaine de titres, est traduite en espagnol, anglais, russe, ukrainien, allemand, italien, japonais et certains de ses livres figurent au programme des études françaises de plusieurs universités des États-Unis dont : Princeton, Saint Michael’s College (Vermont) et Iowa State University. En 1985, après vingt ans de service à la salle des nouvelles TV de Radio Canada, il prend une retraite anticipée pour se consacrer entièrement à l’écriture. Prix et distinctions littéraires: • 1980, Prix Casa de las Américas, pour La Bélière caraïbe. • 1987, Prix Casa de las Américas, pour Orchidée nègre. • 2012, Prix Poésie, Salon du Livre Insulaire, Ouessant, pour Nomade je fus de très vieille Mémoire. • 2014, Prix de Poésie Gatien-Lapointe – Jaime-Sabines, pour Mujer América / Femme Amérique. • 2014, Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres (France). • 2016, Prix Carbet et du Tout-Monde, pour l’ensemble de son œuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Balklänning Robe De Mariée Robe De Mariée Balklänning